Actualité

Outils

  • Annuaire
  • Plan d'accès
  • Contact
  • Plan du site

JAF !

JAF !

Cette année, Thomas DELEUZE, arbitre de football faisant partie de l’option Arbitrage Sportif a reçu un nouvel écusson.

L’ensemble du PERF tient à lui adresser de sincères félicitations pour sa nomination en tant que Jeune Arbitre de Fédération.

Nous lui avons demander également de nous raconter en quelques mots le déroulement des épreuves et ses impressions :

La préparation : compliquée à cause d’une blessure capricieuse au genou qui peine encore à partir. Mais Clément TURPIN m’a fourni un programme de préparation assez efficace qui m’a permis d’arriver dans un état physique correct. Au niveau mental, il faut souligner l’investissement de l’ensemble de la CRA de Bourgogne qui a toujours été prête à m’écouter, à répondre à mes questions. Petite mention à Jérôme ZOLTNER qui m’a aidé autant que possible dans cet aventure en tant que mentor et à Vincent GENEBRIER, toujours à l’écoute de mes problèmes.

Le déroulement de l’épreuve a été assez compliqué.

La seconde observation s’est passé correctement mais de gros regrets sur un match. Cependant c’est probablement celui sur lequel j’ai le plus appris : appris à me maîtriser jusqu’à la 90’, ne pas subir le stress, gérer mon physique, ma vraie personnalité qui a été appréciée mais surtout savoir rebondir même après la déception. Encore une fois, Clément été là pour me remettre d’aplomb avec la présence de Nicolas BEAU, vice-président du District de l’Yonne qui a eu la gentillesse de m’accompagner et m’aider à me remettre de ce moment qui était tout sauf grave selon lui.

Ma troisième observation s’est passée à Arles. Accompagné par Pierre BOLET, responsable de l’ensemble des talents bourguignons, qui m’a aidé à me préparer au mieux à cette rencontre. Le match s’est plutôt bien déroulé et m’a même permis d’acquérir ma meilleure note de l’année.

En conclusion, une saison passé à douter, assez stressante mais plutôt agréable, surtout quand on connait le résultat final. Bien que mal parti (contrairement à ce que Clément m’a toujours soutenu), j’ai réussi à retrouver un peu de motivation grâce de nombreux collègues qui ont toujours été présents pour m’encourager, ce qui m’a permis de ne rien lâcher et d’obtenir ce pourquoi je me suis fait souffrir durant la saison : une bonne leçon de vie en clair !

Nous étions une cinquantaine a concourir cette année puisque la théorie avait déjà enlevé pas mal de noms de la liste. Après ma première observation, je visais définitivement une simple nomination, peu importe ma place, ce qui, fort heureusement, m’a permis de ne pas être déçu en voyant mon classement en fin d’année. Même s’il peut paraître décevant, j’étais conscient de ce que j’avais fait et de voir mon nom en fin de liste, si proche des non-admis m’a permis de relativiser sur ce que j’ai fait : je n’ai rien lâché et je me suis donné les moyens d’y arriver, même en pensant que ça allait être compliqué. Beaucoup auraient été déçu de se retrouver à ma place, mais comme l’a dit Joakim Noah : "Je ne souhaite pas être le meilleur du monde. Tout ce que je veux, c’est être le meilleur que je puisse être".

Pour finir, quelques remerciements qui sont nécessaires et qui me font très plaisir à faire :

Clément TURPIN avec qui j’ai été en contact toute la saison et qui a su me remotiver.

Christian BOURIOT toujours à l’écoute et très arrangeant pour mes désignations,

Thierry WANIART qui a toujours compris ma situation,

Alexandre PERREAUL-NIEL qui m’a formé à la théorie (et c’était pas une mince affaire),

Jérôme ZOLTNER qui m’a suivi du mieux qu’il a pu,

Pierre BOLET pour son implication auprès de tous les jeunes,

Christophe SIMON pour avoir cru en moi en me nommant candidat pour le compte de la Bourgogne,

Vincent GENEBRIER pour son accueil en Auvergne et ses conseils,

Nicolas BEAU et Philippe CHANUDET pour les conseils et leur présence, l’ensemble de la CDA de l’Yonne et la CRA de Bourgogne

et une mention spéciale à Thierry GRODET, président de l’UNAF89 qui me suit depuis toujours.

Pour finir, un grand merci à tous le bureau du PERF qui m’a soutenu même dans les moments difficiles et qui m’a toujours accueilli à bras ouverts.